Alarme, Télésurveillance, Vidéo-protection, Sono, Contrôle d’accès, Elec...
Alarme, Télésurveillance, Vidéo-protection, Sono, Contrôle d’accès, Elec...

VidéoProtection

Une technique affirmée pour assurer votre tranquillité

Pour les professionnels, le résidentiel, les institutionnels

Nos systèmes de vidéoprotection résolvent plus de 80 % des problèmes de sécurité

La vidéo-surveillance, c’est l’enregistrement numérique de séquences vidéo à consulter sur place ou à distance (accès IP) afin de les analyser.

ASE Technologie propose une multitude de caméras adaptées aux risques et au degré de sécurité de vos locaux depuis 1983.

Moniteurs LED, écrans, affichage dynamique, murs d'images.

Enregistreur Numérique Pro

Enregistreur-numérique-PRO

Rôle de la vidéo

  • Identifier (un visage, une plaque d'immatriculation)
  • Reconnaître (un homme ou une femme)
  • Surveiller (la présence d'un être humain) Malheureusement, solution choisie dans 80% des cas, le client mal informé va toujours au moins cher.

Exemple de réalisation

ASE Technologie a équipé plusieurs édifices religieux avec des caméras de différents types selon l'emplacement et le degré de sécurité nécessaire afin d’optimiser les contrôles localement. Enregistrement de l’ensemble en plein écran et en temps réel localement ou distant.

Caméra Mini-dôme

Caméra mini dôme

Caméra Etanche à vison nocturne

Caméra étanche,
vision nocturne

Nos services

Déployer des équipements vidéo et électroniques.
Transférer vos systèmes en cas de déménagement.
Proposer maintenance, assistance et mise à jour.

Ils nous ont fait confiance :

  • SAFI (Salons Pro)
  • Maison du Limousin
  • Cewe Color (industrie Photo)
  • BPI (édition)
  • Estaca (aéronautique)
  • Maison d’arret de Bois d’Arcy
  • Nombreux édifices religieux
  • Rue du Commerce (vente en ligne)

Contrairement à la vidéoprotection, attention aux webcams et kits vidéo dont les performances et niveau de sécurité restent insuffisants et non pérennes !

ASE Technologie vous recommande des produits dont le standard permet dépannage, évolutivité de l’installation de vidéoprotection (vidéo-surveillance) dans le temps en respectant les exigences techniques de l’arrêté ministériel du 03/08/2007.

Vidéoprotection - Faut-il déclarer ?

La mise en œuvre d’une caméra et d’un moniteur (écran de visualisation ou d’ordinateur) en local ou à distance est un système de vidéoprotection (vidéo-surveillance).

Que les caméras soient fixes, mobiles, fonctionnent en permanence ou non ou en détection d’activité, qu'elles soient visionnées en temps réel ou en différé selon notice relative au document CERFA n°13806-1.

Différents types de lieu

  • Lieux publics : locaux et lieux où le public peut accéder librement. Ex : le guichet d’une mairie ou le comptoir d’un commerce.
  • Lieux privés : locaux et lieux privés où le public ne peut pas accéder librement. Ex : la salle des machines d’une imprimerie ou le parking d’une résidence privée.
  • Lieux mixtes, locaux et lieux dont une partie est privée et l’autre publique. Ex : un commerce dont l’accès est libre à tous les clients mais dont l’accès au stock est restreint aux seuls employés.
  • Le type des locaux et lieux surveillés ainsi que l’usage du système déterminent les autorisations légales que l’exploitant doit obtenir auprès des organismes compétents. Les deux organismes délivrant ces autorisations sont les préfectures et la CNIL.

Compétence des préfectures et de la CNIL :

  • Les Préfectures : l’autorisation préfectorale (du lieu où se situe l’installation de vidéo) est nécessaire pour toute installation de vidéosurveillance en lieu public et mixte.
  • La CNIL (Commission Nationale de l‘Informatique et des Libertés) est chargée de veiller à ce que l’usage de l’informatique ne nuise pas à la vie privée. Sa compétence n’est requise qu’en cas de traitement automatisé des informations collectées. Par exemple, lors du rapprochement d’une base de données avec un flux vidéo (Gestion du contrôle d’accès par reconnaissance de plaques minéralogiques, caisses enregistreuses de magasins, etc…)

Lieux privés

  • Pas de base de données gérée
  • Pas de déclaration
  • Base de données et C. d’accès
  • Déclaration CNIL.

Lieux publics

  • Pas de base de données gérée
  • Autorisation préfectorale
  • Base de données et C. d’accès
  • Autorisation préfectorale et CNIL

Lieux mixtes

Pas de base de données gérée

⇒ Si partie publique :
Autorisation préfectorale et CNIL
 ⇒ Si partie privée :
Autorisation préfectorale et CNIL

 

Nota Bene : Dans le cas de lieux privés ne nécessitant aucune autorisation, la mise en place d’un système de vidéo-surveillance doit s’effectuer dans le respect de la vie privée et sans visionner la voie publique (sauf dans le cas de l'amendement du 7 fév 2014). Les dispositions du droit à l’image et celles du code du travail (dans le cadre d’une installation en entreprise) sont alors applicables.

Ci-dessous, quelques unes de nos références

Vidéoprotection

Caméra haute sensibilité dans caisson thermostaté

Parking trois niveaux

Vidéoprotection d'une administration

Vidéoprotection d'une Université

Vidéoprotection d'un bâtiment public

Magazin sous Vidéoprotection

La Qualité de nos Images Vidéo IP

Vidéo haute qualité = Plaques déchiffrables

Commerce et Vidéosurveillance

Industrie et Vidéoprotection

Entreprise et Vidéosurveillance

Pharmacie et Vidéoprotection

Vidéo dans l'Haussmannien aussi

Vidéoprotection d'une école

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.